La culture de céréales, de graines oléagineuses et de fourrage, voir de tubercules, s'effectue généralement sur de grandes surfaces pour des raisons d'efficacité. On parle alors de "Grandes cultures".

Sur notre ferme, notre vocation n'est pas de produire de la "matière" et nos cultures de plein champ ne sont là que pour subvenir, en partie, à la nourriture de nos animaux. Le terme de "Grandes cultures" n'est donc pas forcément très approprié à nos pratiques artisanales, mais il amuse beaucoup l'ancien citadin que je suis ;-) !